LE COACH, L’ADO ET SES TALENTS :
RESONNER POUR RAISONNER SON AVENIR (épisode 2)
.

Le cerveau est un univers à lui tout seul. Son fonctionnement fait encore l’objet de nombreuses recherches. Il évolue en permanence, se développe, se transforme. Pourtant dans le développement de l’être humain, certaines étapes de la vie peuvent se traduire par de véritables tsunamis cérébraux.

L’être humain a en moyenne 100 milliards de neurones qui communiquent à travers un million de milliards de connexions synaptiques. Au 42ème jour de notre conception, tel un big bang cérébral, nous créons notre premier neurone. Cent vingt jours plus tard, nous en possédons déjà 100 milliards: notre cerveau en plein ébullition crée 9 500 nouveaux neurones par seconde et deux mois avant de voir le jour, nos neurones développent un besoin frénétique de communication. Chaque neurone va développer un appendice que l’on appelle axone et qui lui permettra d’établir une ou plusieurs connexions. Chaque nouvelle liaison établie correspond à la formation d’une synapse et, au cours des trois premières années de notre existence, nos neurones déjà fort talentueux, ont réussi à établir 15 000 connexions synaptiques pour chacune des cellules neuronales.

La structure de notre cerveau est organisée avec des centres sous-corticaux et un cortex. Les deux hémisphères sont reliés entre eux par le corps calleux vecteur de communication permanente. L’hémisphère droit sert à appréhender le nouveau, et le gauche à stocker les connaissances. Malgré toutes ces transformations, la  tempête du siècle n’est pas encore à son apogée. Les bouleversements hormonaux vont contraindre le cerveau à entamer deux mutations primordiales sur sa plastique:

En premier lieu, le cerveau commence à réduire de façon drastique le nombre de ses cellules de base et, par conséquent, à éliminer des connexions synaptiques. Les scientifiques appellent cela la période de l’élagage. L’adolescent n’en est pas plus bête pour autant ! Le cerveau va entamer un tri des connexions qu’il n’utilise pas pour venir renforcer les circuits spécifiques à son mode de pensée. Il est à noter que ce processus est programmé et que nul n’y échappe. Ainsi, moins ces différents circuits sont utilisés, plus ils risquent d’être éliminés au cours de l’adolescence.

La seconde étape est la fabrication de myéline. La myéline est une sorte de membrane cellulaire graisseuse qui enveloppe les fibres de certains neurones. Elle a pour vocation de lubrifier les connexions pour augmenter la vitesse de propagation de l’influx nerveux. En d’autres termes, quel que soit le potentiel de départ, nous pouvons avoir une action néfaste ou efficace sur le développement de notre système neuronal. Comment faire comprendre à un adolescent qu’une utilisation accrue de son cerveau permet d’en faire une voiture de course ? 

DONNEZ LUI DU COURAGE!

L’attitude des adultes et le regard qu’ils renvoient à l’adolescent est primordiale à ce stade de la vie. Les chamboulements qui s’opèrent déstabilisent l’adolescent qui perd ses repères et du même coup la confiance qu’il a en lui. Il est donc nécessaire de définir avec le jeune un cadre et de s’y tenir. Les limites posées vont le rassurer sur l’intérêt que vous lui porté ainsi que sur son champ d’action autorisé. Simultanément, laissez tomber les griefs au profit de la valorisation de ses points forts. Renvoyez-le aux règles édictées sans lui insuffler de prophéties auto-réalisatrices. Acceptez de le voir comme un joyau à l’état brut qui est en train de se façonner avant d’être présenté au monde.

Soyons honnête, si à cette étape du développement de votre enfant, vous vous sentez souvent démuni, fatigué, peu réceptif à une écoute bienveillante après une journée harassante, que votre enfant vous replonge souvent dans votre propre adolescence plus ou moins bien vécue…

Pas de panique, cette période est nécessaire à la construction du jeune en devenir. Cadrer et s’opposer tout en valorisant les bonnes attitudes de votre enfant est avant tout un acte d’amour qui renforce l’estime qu’il a de lui même!

 

Références:
Lecerf-Thomas.B, Activer les talents avec les neurosciences, Pearson France (2015).
Siegel.D, Le cerveau de votre ado, Les Arènes (2018).

Skillosophy

Des coachs à votre écoute.

(+352)621 202 457/ 671 012 755

contact@skillosophy.eu

21, rue glesener L-1631 Luxembourg vile